Jarban Ahlam

  • pays
  • Yémen
  • disciplines
  • graffiti, peinture, sculpture
  • langues
  • anglais, arabe, français, somali
  • née le 08.09.1992
  • à Sanaa, Yémen
  • vit à Paris, France

informations de contact

biographie

Née en 1992 à Sanaa au Yémen, Ahlam Jarban est diplômée en géologie pétrolière et étudie actuellement à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris. Elle se tourne vers la peinture, le street-art (créations textiles, graffitis), la sculpture (de métal et résine) et l’art numérique. Elle est la première femme graffeuse au Yémen et réalise depuis 2010 de nombreux graffitis politiques dans sa ville natale. Elle subit dans son pays la guerre et la difficulté d’être une femme, de surcroît racisée (en raison de ses origines somaliennes et éthiopiennes), dans une société fermée, patriarcale et ethniciste ; raisons pour lesquelles elle doit quitter son pays. Elle arrive, via la Jordanie, en France en 2018 et intègre l’atelier des artistes en exil. Elle expose lors du festival Visions d’exil 2019, à la Cité internationale des arts – Site de Montmartre, fait un graffiti sur le mur du Pavillon Carré de Baudouin pour l’exposition D’un confinement à l’autre du festival Visions d’exil 2020, avec l’association Art Azoï. Elle fait du street-art en continu dans les rues de Paris.

galerie