spectacle « Sahariennes »

01.07.2021
19 rue Léon, 75018 Paris

Depuis plus de quarante ans, les femmes sahraouies sont un symbole de dignité et d’indépendance. Ces héritières d’une tradition matriarcale incarnent les combats féministes et portent ensemble le patrimoine culturel du Sahara, dépassant les frontières arbitraires et belliqueuses. En mêlant les musiques originaires de cette région, berbères, touaregs ou gnawa, de traditions profanes ou sacrées, ce concert célèbre les héritages communs de femmes d’Algérie, du Maroc et du Sahara occidental.

Sahariennes est composée de Dighya Mohammed Salem (Sahara Occidental), Souad Asla (Algérie) et Malika Zarra (Maroc). Dighya Mohammed Salem chante son histoire de réfugiée sahraouie. Souad Asla milite pour diffuser le patrimoine musical des femmes algériennes. Malika Zarra, née dans le sud du Maroc, allie soul, gnawa et Chaabi.

Le jeudi 1er juillet, à 20h30
à l’Institut des Cultures d’Islam
19 rue Léon, 75018 Paris