à propos

L’Europe assiste sur son territoire au plus grand mouvement de population de ses soixante-dix dernières années. Parmi ces personnes se trouvent des artistes contraints de fuir leur pays. Parce que réfugié n’est pas un métier, que le rôle de l’art est celui de dire et de montrer ce qui dérange et de faire entendre la voix des opprimés, que c’est à travers la voix de ses artistes que les cultures des pays en péril peuvent continuer à se perpétuer, il est important que les artistes puissent continuer à exercer leur art.

C’est pourquoi l’atelier des artistes en exil se propose d’identifier des artistes en exil de toutes origines, toutes disciplines confondues, de les accompagner en fonction de leur situation et de leurs besoins, de leur offrir des espaces de travail et de les mettre en relation avec des professionnels (réseau français et européen), afin de leur donner les moyens d’éprouver leur pratique et de se restructurer.

L’atelier des artistes en exil développe également son propre festival pluridisciplinaire, Visions d’exil, en co-construction avec des lieux partenaires.

notre mission

un lieu dédié pour l’aa-e au 102 rue des Poissonniers 75018 Paris

L’atelier des artistes en exil propose :

  • un espace d’accueil et de conseil où les artistes sont reçus individuellement et où leurs besoins sont identifiés ;
  • un espace de convivialité où les artistes peuvent transiter, disposer d’ordinateurs connectés à internet, se réunir en petit nombre, organiser des rendez-vous ;
  • des espaces de pratique artistique où les artistes peuvent venir travailler
    ponctuellement ou sous forme de résidences, ponctuées de monstrations
    en direction des professionnels, d’ateliers de pratique artistique en direction
    d’un public amateur.

vous êtes un artiste en exil…

Vous étiez un artiste professionnel dans votre pays, vous aviez une activité artistique dans votre pays, vous souhaitez redémarrer ou développer votre pratique, l’aa-e peut :

  • faire le point sur votre situation ;
  • mettre à disposition des lieux de réunion et de travail ;
  • trouver des espaces de travail équipés :
  • aménager des rencontres avec des professionnels ;
  • organiser des moments de visibilité avec du public ;
  • faire le lien avec d’autres artistes pour échanger ou compléter un projet ;
  • aider à rédiger un cv ou un dossier artistique ;
  • relayer votre profil et vos projets sur son site web ;
  • accompagner le montage de votre projet ;
  • mettre en place des cours et des formations ;
  • informer sur le système culturel français ;
  • faciliter des démarches administratives ;
  • dispenser des conseils et indiquer les bons interlocuteurs juridiques et sociaux ;
  • proposer de conduire des workshops.

vous êtes un professionnel…

Vous êtes un.e artiste, une compagnie, un ensemble, un collectif, vous travaillez pour un lieu culturel ou un festival, un établissement d’enseignement ou une école, une collectivité territoriale, une association ou une entreprise privée… Vous recherchez des artistes en exil pour un projet, vous souhaitez programmer des artistes en exil et les accompagner dans leur restructuration par des résidences, une programmation, un soutien financier, l’aa-e peut :

  • aménager des rencontres avec des artistes en exil et faire le lien avec des artistes présents sur votre territoire ;
  • organiser des moments de monstration artistique ;
  • aider des artistes que vous auriez repérés ;
  • relayer sur son site web les actions que vous menez en direction des artistes en exil.

vous êtes un particulier…

Vous êtes un particulier sensible à la cause des artistes en exil, vous pouvez :

  • soutenir financièrement l’aa-e ;
  • devenir bénévole pour l’aa-e en vous investissant dans certaines de ses actions ;
  • soumettre vos compétences professionnelles ;
  • proposer un espace de travail ou un hébergement ;
  • accompagner un.e artiste en exil en le parrainant ou le marrainant.

vous êtes une fondation, une entreprise, une institution…

Vous disposez de moyens de financement, vous pouvez :

  • subventionner l’aa-e ;
  • proposer du matériel ou des bourses pour les artistes en exil.

vous être une ONG, une association, un collectif, un service ou une instance spécialisés, un centre d’accueil, une école de français…

Vous vous occupez de l’accueil et de l’accompagnement de nouveaux arrivants sur le sol français, vous pouvez :

  • rediriger les artistes vers l’aa-e ;
  • contacter l’aa-e pour mettre en place des ateliers de pratique artistique.

équipe

président : Jacques Pornon

direction : Judith Depaule
coordination : Ariel Cypel
webmaster : Karam Mohammed
administration : Camille Drouet

graphisme et conception du site : Studio des formes
traduction vers l’anglais : Gary White
traduction vers l’arabe : Samir Mamdoh, Hala Abdallah, Karam Mohamed
traduction vers le farsi : Mariam Mana, Afsaneh Salari
photographie : Medhat Soody

professeur de chant soudanais : Nouredeen Gibreel Yousif

avec la participation de Racha Baroud, Sophie Bouillot, Chrystel Galli, Léandre Garcia lamolla, Laurent Golon, Valérie Joly, Gaétane Lefevre, Mabel Octobre, Elise Plessis, Anne Rejony, Ghayss Sharbo, Stéphane Sharlé, May Skaf, Léa Tarral, Pauline Vachon, Pascale Veyron.

remerciements :
Sophie Cohen, Alain-Marie Germain, Emmanuelle Gibello, Pierre Giraud, Salem Hammadi, Hicham Hilmi, Maria Loura Estevão, Aurélie Pierre, Medhi Yarmohammadi ;
la Belle Ouvrage, le Carreau du Temple, la Cité internationale des arts, le festival Paris l’été, Médecins sans frontière, l’Onda, Sennheiser, le Tarmac, le Théâtre de la Cité internationale, le Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis.

partenaires

l’aa-e s’associe à Usage du monde 21
l’aa-e s’inscrit dans le projet de cooperation AMARRE du Collectif Kahraba /Hammana Artist House, soutenu par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères